Solutions de recyclage des déchets de chantier : un pas vers des constructions encore plus responsables

Chaque année, 40 millions de tonnes de déchets sont issues du secteur bâtiment. Parmi cette grande quantité, 4 millions de tonnes proviennent des déchets de chantier. Sans penser à recycler pour la production de nouveau produit, le plus souvent ils sont réduits en cendres. Mais pour une démarche de construction écoresponsable, serait-il possible de construire sa maison en recyclant les déchets de chantier ?

Pourquoi recycler les déchets de chantier ?

Sur ces 40 millions de tonnes de déchets, 90% sont recyclables. La loi anti-gaspillage a été adoptée pour valoriser le recyclage. Grâce à ce système, cette loi impose une réduction des déchets, car d’ici 2025, le coût de gestion des déchets non triés devrait augmenter.

Le recyclage des déchets de chantier : comment ça marche ?

La première étape vers le changement reste la sensibilisation de tous les acteurs et parties prenantes. Ces actions doivent ensuite être suivies d’une valorisation et d’une traçabilité, le tri à la source est une règle pratique. Pour faciliter ce tri, un contenant par déchet doit être installé sur les chantiers. Tout cela pour éviter la surconsommation et pour faire des économies.

Pour être réutilisés avec plus de bénéfices, privilégier le circuit court est une démarche gagnante. Pour une totale transparence, mais aussi pour un meilleur suivi, des outils peuvent être mis en place et utilisés par tous (certificat de traçabilité avec toutes les informations concernant le déchet collecté et le circuit qu’il suit). Les déchets peuvent également être triés en fonction de chaque étape de la construction de votre maison. Des équipements de tris peuvent être mis à disposition.

Catégorisation des déchets du bâtiment

Les déchets du bâtiment peuvent être classés en 2 catégories :

Les déchets inertes

Les déchets inertes sont ceux qui ne subissent aucune modification physique, chimique ou biologique dont : les briques, les pierres, les matériaux de terrassement et de démolition, la terre, le verre. Ces déchets ne se décomposent pas, mais sont souvent réutilisés pour les travaux routiers.

Les déchets non dangereux

Les déchets qui ne représentent comme le bois, le carton, le plastique, les métaux, le plâtre, les aérosols… sont les déchets non dangereux.  Pour obtenir de nouveaux produits, elles sont souvent mélangées à des matières novices.

trie-deche-batiment (1)

Comment sont traités les déchets non recyclables ?

Étant non recyclables, ces déchets sont le plus souvent réduits en cendres. Et depuis début 2020, 3 nouveaux flux sont en cours d’étude pour faire des recherches de nouvelles filières de recyclage pour ces déchets dont :

  • Sacs de mortiers et enduits,
  • Dalles isolantes de plancher chauffant,
  • Gaines électriques.

En fonction des propriétés qu’ils présentent, les déchets dangereux empruntent les filières de tri spécialisées pour éviter toute pollution ou contamination. La Traçabilité sera toujours assurée en suivant à l’ordre le plan réglementaire pour chaque traitement.

Comment les entreprises de construction de maison individuelle peuvent réduire leurs impacts carbones ?

Il existe de nombreuses solutions pour diminuer les coûts de traitement et pour la protection de l’environnement. Actuellement, dans le but d’être durables, les constructeurs de maisons individuelles peuvent traiter les déchets de chantier et les recycler. Tous les acteurs depuis le maître d’ouvrage jusqu’à l’artisan peuvent être initiés à ce processus.

Autres actualités

Toutes les actualités

Quelle terrasse pour une maison moderne ?

Les maisons modernes se caractérisent par des lignes épurées, des conceptions minimales et une adaptation...
Lire la suite

Comment aménager un jardin sur le devant de votre maison ?

Vous avez de l’espace plus ou moins grand devant votre maison ? Vous pouvez y créer...
Lire la suite

Quelles conditions pour investir dans une maison neuve avec le statut LMNP ?

25 % des Français ont déjà réalisé des investissements locatifs, 20 % envisageraient de le faire prochainement...
Lire la suite