Quel système de climatisation pour une maison individuelle ?

Afin d’anticiper les besoins en termes de confort thermique au sein de votre future maison, vous devez prévoir un système de climatisation et de rafraîchissement adapté. Mais quelles sont les options possibles et les réglementations à prendre en compte à ce sujet ? On vous présente les informations essentielles sur la climatisation dans le cadre de la RE2020, les types d’équipements possibles, les coûts associés et les financements pour bien sélectionner votre système en amont.

Ce que dit la RE2020

La Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) vise à améliorer significativement la performance énergétique des bâtiments neufs. Elle met notamment l’accent sur l’intervention du confort d’été : elle prend ainsi en compte la nécessité de maintenir une température agréable dans l’habitat en période estivale pour éviter les phénomènes d’inconfort thermique liés aux fortes chaleurs.

Dans ce contexte, les constructeurs sont incités à mettre en œuvre des stratégies de conception bioclimatique, c’est-à-dire une approche qui tient compte des interactions entre le climat local, l’architecture du bâtiment et les matériaux utilisés. La recherche de fraîcheur passe par exemple par l’aménagement optimisé des ouvertures pour favoriser la circulation naturelle de l’air ou par le choix d’un certain type de façade qui emmagasine moins de chaleur. Ces solutions permettent déjà de maintenir une température agréable sans forcément recourir à des équipements spécifiques.

Toutefois, pour assurer un confort optimal en été, il peut être nécessaire de compléter ces dispositifs passifs par des systèmes actifs de climatisation et de rafraîchissement. La RE2020 n’impose pas ce type d’équipements, mais elle encourage les constructeurs à les intégrer dès la conception du bâtiment, pour maximiser leur efficacité énergétique. La réglementation impose néanmoins un seuil de consommation énergétique que ces appareils ne doivent pas dépasser, pour éviter une surconsommation électrique en période estivale.

Les principales solutions pour climatiser une maison neuve

Pour les propriétaires souhaitant équiper leur logement d’une installation de climatisation ou de rafraîchissement, plusieurs options s’offrent à vous. Votre maison n’est, cependant, pas conforme que si les dépenses en énergie sont inférieures ou égales à 50 kWh/m²/an. Le choix de la solution la plus adaptée dépendra notamment de l’envergure des besoins en termes de surface à couvrir ainsi que des contraintes budgétaires, en tenant compte du coût du dispositif avec le prix installation climatisation par un professionnel.

La Climatisation mobile

La climatisation mobile est une solution classique, flexible et sans installation. Elle doit être placée près d’une ouverture (fenêtre ou porte) pour évacuer l’air chaud. Elle est idéale pour des besoins ponctuels et peut être déplacée facilement d’une pièce à l’autre.

Néanmoins, elle est moins efficace qu’un système fixe, consomme plus d’énergie et s’avère plus bruyante. Elle n’est pas adaptée pour un refroidissement continu ou pour de grands espaces. À l’achat, ce type d’appareil est généralement abordable, mais son coût d’utilisation peut augmenter en raison de sa consommation énergétique plus élevée.

La Climatisation monosplit

Il s’agit d’un modèle composé d’une unité extérieure et d’une unité intérieure reliées entre elles via un système frigorifique (pompe à chaleur). La technologie fonctionne sur le principe d’une pompe à chaleur, en inversant le cycle de réfrigération pour le chauffage ou le refroidissement. Elle offre une double fonctionnalité, chauffage en hiver et refroidissement en été, avec une distribution homogène de l’air.

Cette solution est idéale pour des surfaces réduites ou pour des besoins ponctuels de climatisation. Elle permet également une installation flexible, puisque chaque unité intérieure peut être installée dans la pièce de votre choix. Le prix d’une pompe à chaleur varie largement en fonction de la performance et des contraintes d’installation. Mais il s’agit d’un système parmi les plus fiables à l’heure actuelle.

La Climatisation murale sans groupe extérieur

Ce système utilise un condenseur et un évaporateur intégrés dans une seule unité intérieure. Il est donc parfait pour les zones où les unités extérieures sont interdites. Il s’intègre discrètement dans l’espace de vie. Son coût d’installation est généralement moyen, mais varie selon la taille de l’unité et la complexité de l’installation.

Par contre, il est moins efficace que les systèmes avec unité extérieure, car la chaleur est dissipée directement dans l’environnement extérieur à travers un système de ventilation. Parfois, il est aussi encombrant et la distribution de l’air frais n’est pas toujours homogène, ce qui la rend moins efficace dans les grands espaces.

La Climatisation multisplit

Similaire à la climatisation monosplit, la climatisation réversible multisplit utilise la même technologie réversible. La différence est que cette dernière comprend plusieurs unités intérieures associées à un seul module extérieur. C’est le système idéal si vous souhaitez climatiser plusieurs pièces simultanément et bénéficier d’un meilleur rendement énergétique. Il s’adapte à différents besoins.

Les installations multisplit sont toutefois plus complexes à mettre en place et présentent un coût supérieur comparativement au modèle monosplit. Le coût initial peut être compensé par des aides financières et des économies d’énergies à long terme.

Les solutions alternatives pour climatiser une maison neuve

Dresser un cahier de charge

  • Contrôle des dépenses énergétiques: Si une climatisation est installée, il est conseillé de compenser sa consommation en réduisant les dépenses d’énergie dans d’autres domaines, comme le chauffage ou l’eau chaude.
  • Plafond Rayonnant Réversible (PRR): C’est une option à envisager dès la conception de la maison. Le PRR associe climatisation et pompe à chaleur air-air pour une consommation optimisée.
  • La climatisation solaire, alimentée par des panneaux photovoltaïques, représente une alternative prometteuse. Elle utilise l’énergie solaire pour alimenter différents systèmes de climatisation, minimisant ainsi l’impact énergétique.

 

Le choix d’un système de climatisation pour une maison neuve repose sur l’efficacité énergétique, le confort visé, le coût initial et les dépenses à long terme. La norme RT2020 favorise l’adoption de solutions innovantes et écoénergétiques, assurant un équilibre entre confort thermique et responsabilité environnementale.

solutions-alternatives-climatiser-une-maison-neuve

Les coûts liés à l’installation d’une climatisation dans une maison neuve

Le budget alloué à l’implantation d’un système de climatisation dans votre maison neuve ne sera pas le même selon les spécificités du projet et le type d’appareil choisi. Voici quelques exemples de coûts moyens constatés sur le marché pour vous donner une idée :

  • Pour une climatisation mobile: l’appareil revient en moyenne entre 200 et 800 €, selon la capacité de refroidissement (mesurée en BTU) et les fonctionnalités intégrées.
  • Pour une climatisation murale sans unité intérieure: le prix débute autour de 1?000 € et monter jusqu’à 2?500 € ou plus, selon la puissance et les caractéristiques du modèle.
  • Pour une climatisation monosplit: comptez généralement entre 1?500 € et 3?000 € pour l’achat et la pose de l’équipement.
  • Pour une climatisation multisplit: le prix moyen oscille autour de 4?000 € à 6?000 € pour un équipement complet (module extérieur + plusieurs unités intérieures) et la réalisation des travaux de pose.
  • Pour le Plafond Rayonnant Réversible ou PRR : il coûtera entre 5?000 et 10?000 €, en fonction de la surface à couvrir et du système de pompe à chaleur associé.
  • Pour la climatisation solaire : le prix des panneaux photovoltaïques et de la pompe à chaleur avec la pose va facilement au-delà de 10?000 €.

Il ne faut pas oublier que ces estimations sont purement indicatives et peuvent varier grandement selon la marque, le modèle ou encore les spécificités géographiques de votre projet. Les devis obtenus auprès des professionnels du secteur vous permettront d’établir un budget plus précis en fonction de vos attentes.

Les aides financières pour l’acquisition d’une climatisation

Afin d’encourager les ménages à choisir des équipements énergétiquement performants, le gouvernement met à disposition plusieurs dispositifs d’aide au financement de ces appareils. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • MaPrimeRenov’ : cette aide est attribuée par l’Agence Nationale de l’Habitat ou ANAH sous certaines conditions aux particuliers résidant en France. Elle peut couvrir une partie significative du coût total de l’équipement.
  • L’écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ) : ce prêt sans intérêt est accordé par certaines banques partenaires dans le cadre de travaux d’amélioration énergétique par des entreprises certifiées RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), dont la climatisation fait partie.
  • La TVA à taux réduit : elle s’applique généralement sur certains travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique éligibles pour des logements de plus de 2 ans afin de soutenir les travaux de rénovation énergétique.
  • Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) : ce dispositif, obligatoire pour les fournisseurs, permet de bénéficier des primes ou des réductions sur certains travaux d’efficacité énergétique, en partenariat avec des artisans ou des entreprises RGE
  • Aides locales : des aides supplémentaires sont aussi disponibles dans certaines régions ou collectivités locales. Leurs attributions dépendent des politiques locales et peuvent varier considérablement d’une région à l’autre.

Important : Les conditions d’attribution de ces aides peuvent évoluer et sont souvent soumises à des critères spécifiques comme le type de logement, l’ancienneté du bâtiment, la nature des travaux, et les revenus du foyer. La vérification les conditions d’éligibilité les plus récentes et la consultation des professionnels certifiés sont de mise pour obtenir des conseils personnalisés. De plus, certaines de ces aides peuvent être cumulables, pour réaliser encore plus d’économies.

L’installation d’une climatisation dans une maison neuve requiert une anticipation des besoins et une parfaite compréhension des réglementations en vigueur. En optant dès le départ pour une conception bioclimatique de l’habitat, vous maximiserez les chances d’assurer un confort d’été optimal tout en respectant les exigences de la RE2020. Le large éventail des solutions disponibles sur le marché permet d’adapter l’équipement à chaque situation, n’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel qualifié pour bâtir une maison agréable, confortable et économe en énergie.

Autres actualités

Toutes les actualités

Quelle terrasse pour une maison moderne ?

Les maisons modernes se caractérisent par des lignes épurées, des conceptions minimales et une adaptation...
Lire la suite

Comment aménager un jardin sur le devant de votre maison ?

Vous avez de l’espace plus ou moins grand devant votre maison ? Vous pouvez y créer...
Lire la suite

Quelles conditions pour investir dans une maison neuve avec le statut LMNP ?

25 % des Français ont déjà réalisé des investissements locatifs, 20 % envisageraient de le faire prochainement...
Lire la suite