La méthode SEREINE pour calculer les performances thermiques des maisons individuelles

Lancé le 26 avril 2019, le Programme de la Filière pour l’innovation en faveur des Économies d’Énergies dans le bâtiment et le Logement (PROFEEL) regroupe neuf projets pour stimuler l’innovation technique dans la rénovation énergétique. Soutenu par l’Ademe, ce programme contribue collectivement à la réussite du Plan de Rénovation énergétique des bâtiments lancés en avril 2018 par le gouvernement. Il a pour principal but de développer et rendre accessible l’innovation technique et technologique.

Issue de ce programme, la méthode SEREINE qui concerne la solution d’évaluation de la performance énergétique intrinsèque des bâtiments rénovés via le développement de protocoles de mesures innovantes devient actuellement opérationnelle. Après que les porteurs du programme PROFEEL annoncent la mise à disposition de 28 fiches il y a un mois les chercheurs annoncent aujourd’hui que cette méthode est prête pour les logements individuels. Nous allons vous apporter quelques explications.

Vérifier l’efficacité des travaux et des gains énergétiques réalisés

Cette méthode permet de mesurer en moins de 24 heures la performance thermique réelle d’un bâtiment, de façon plus simple que la mesure d’étanchéité à l’air. Elle a pour but de mesurer avec fiabilité la performance thermique d’un bâtiment. Ce projet représente un défi Ce  scientifique majeur.

Étant donné qu’elle permet d’objectiver la qualité des travaux de rénovation et les gains en efficacité énergétique, la mesure SEREINE est à la fois un élément de référence et un outil de pilotage pour le secteur du bâtiment. Ce projet concerne toute la filière de la rénovation énergétique.

De plus « Elle permet de valoriser les entreprises qui travaillent bien, d’améliorer la qualité des travaux en corrigeant d’éventuels problèmes et donc de restaurer la confiance avec les maîtres d’ouvrage. Une confiance indispensable pour massifier les travaux de rénovation énergétique. Sans oublier le pilotage des politiques publiques. Quand on investit plusieurs milliards d’euros dans un plan de relance pour la rénovation énergétique, il est essentiel de pouvoir en mesurer les retombées en s’appuyant sur un indicateur fiable », souligne Philippe Estingoy, directeur général de l’Agence Qualité Construction.

Pour ce faire, la méthode Sereine demande une formation et un kit de mesure. Ce kit doit être composé de capteurs intérieurs et extérieurs, d’appareils de chauffage, de ventilateurs et d’un ordinateur. Durant la mise en œuvre, le bâtiment doit être vide de ses occupants. Toutes les ouvertures seront obstruées. Les différents systèmes énergétiques seront éteints pour que l’opérateur en charge de la mesure puisse installer son kit et lancer le chauffage.

Comment réaliser le calcul ?

Le calcul se fera à partir des mesures réalisées. Le coefficient de déperdition énergétique sera exprimé en Watt/Kelvin, accompagné d’un intervalle de confiance.

Il faut noter que pour l’instant, cette méthode est uniquement réservée à l’habitat individuel. Par contre, des travaux afin de répliquer ce principe pour l’habitat collectif sont déjà en cours. En effet, pour cela, il faudra encore faire quelques recherches et prendre en compte plusieurs paramètres qui les diffèrent : murs mitoyens, conditions thermiques des appartements voisins, etc. Ce nouveau projet s’est fixé comme étant un dispositif opérationnel en 2024.

 

Autres actualités

Toutes les actualités

Quelle terrasse pour une maison moderne ?

Les maisons modernes se caractérisent par des lignes épurées, des conceptions minimales et une adaptation...
Lire la suite

Comment aménager un jardin sur le devant de votre maison ?

Vous avez de l’espace plus ou moins grand devant votre maison ? Vous pouvez y créer...
Lire la suite

Quelles conditions pour investir dans une maison neuve avec le statut LMNP ?

25 % des Français ont déjà réalisé des investissements locatifs, 20 % envisageraient de le faire prochainement...
Lire la suite