Menu

Vendre une maison en construction

Vous vous êtes fait bâti une maison et qu’en cours de construction, les travaux se sont arrêtés et que vous vous trouvez dans l’obligeance de la vendre ?

Il faut d’abord commencer par se dire que votre cas n’est pas un échec que vendre une maison en construction est tout à fait possible pour les particuliers. Cette vente peut se faire entre particuliers, via une agence immobilière ou de particulier à entreprise de construction. Vous disposez d’un large choix de possibilité alors il  ne suffit plus qu’à procéder à l’évaluation de votre bien à juste prix. Il faut aussi prendre des précautions pour vous protéger contre les éventuels risques juridiques concernant la transaction.

Pourquoi passer à la vente d’une maison en construction ?

Un projet de construction d’un habitat peut être bouleversé et s’arrêter à cause de nombreux facteurs. Les raisons majeures poussant bon nombre de gens à arrêter leurs travaux de construction neuve concernent surtout le divorce, un accident de vie ou une mutation professionnelle.

Dans le cas d’une séparation du couple, la maison  inachevée est obligatoirement contrainte à la vente dans la mesure où le prêt a été contracté au nom des deux partenaires ou encore si les deux parties  ne parviennent pas à une entente.

La vente d’une maison en cours d’édifice est donc, devenue, une chose courante et cette situation est toujours encadrée par des procédures réglementaires. Une fois la décision de vente prise, établir un état des lieux qui fait la description précise des travaux exécutés est la première étape à franchir pour mettre votre maison en vente.

L’état des lieux permet de savoir à quelle étape êtes-vous concernant les travaux. Cet état passe par une certification du notaire qui sera également en charge de la transmission du permis de construire au futur acquéreur. Ce dernier pourra ensuite reprendre les travaux en son nom. Cette procédure sert aussi de bouclier juridique contre les éventuels vices postérieurs à l’état des lieux établi.

Qui sont les éventuels acheteurs d’une maison en cours de construction ?

Pour un futur acquéreur, acheter une maison inachevée peut s’avérer être une excellente initiative pour l’obtention d’une part de propriété viabilisé qui s’accompagne déjà d’un permis de construction.

C’est aussi un moyen pour obtenir une base assez flexible pour la construction d’un habitat convenable à ses besoins sans avoir à faire beaucoup de démarche. En termes de prix, l’achat d’une maison en cours de construction permet de profiter d’un coût en deçà de celui de l’achat d’un habitat neuf complet. Ainsi, c’est parce que l’acquéreur doit s’acquitter de la TVA pareillement lors d’une transaction de terrain à bâtir.

Comme ce type de transaction présente bon nombre d’avantages, nombreux sont ceux qui optent pour l’achat d’une maison inachevée plutôt que de faire l’acquisition d’un terrain pour ensuite, passer à la construction. Non seulement le démarche peut prendre du temps mais aussi que ce peut être assez coûteux. Dans ce cas, l’acquéreur peut être un particulier ou une entreprise de construction spécialisée en vente locative de maison neuve. Des fois, les maisons inachevées sont aussi achetées par les agences immobilières pour être ensuite, revendues.

Avant de rompre le contrat avec son constructeur de maison individuelle, le vendeur doit avant tout procéder à l’estimation de son bien et faire une évaluation de l’évolution du marché depuis les travaux de construction afin d’obtenir un juste prix. L’acquéreur se doit aussi d’exiger une protection contre les risques de malfaçon ou de manque de transparences des  titres. Pour cela, les parties sont amenées à solliciter le service des experts certifiés et à faire appel à un avocat immobilier expérimenté.

Vendre une maison inachevée avec une plus-value

Il est possible de générer d’une plus-value lorsqu’on procède à la vente d’une maison en cours de construction à un prix supérieur à la valeur mentionnée dans le contrat de construction de maison individuelles (CCMI). Ces plus-values immobilières sont généralement imposables à un taux global de 27%, incluant le CSG, le CRDS et le prélèvement social.

Il est tout à fait faisable de procéder à la réduction de la valeur imposable de la plus-value en majorant le montant d’acquisition des frais d’achat et de certains coûts de travaux et en minorant le prix de vente des frais de cessions. Selon votre cas, vous pouvez aussi profiter de certains abattements spécifiques. Pour cela, il est recommandé de consulter des experts en immobiliers.

Prix immobiliers Toulon Aix-en Provence Brignoles Marseille
Prix moyen par m2 2 988 € 4 301 € 3 866 € 3 155 €
Fourchette de prix 2 241 € à 4 482 € 3 226 € à 6 451 € 2 899 € à 5 799 € 2 366 € à 4 732 €

 

 

Financement

Découvrez comment financer votre projet, et simulez votre PTZ !

Recrutement

Maisons Blanches Recrute ! Contactez-nous pour plus d’informations