Menu

Architecte DPLG, est-ce vraiment nécessaire ?

Architecte DPLG : définition et compétences

Un architecte DPLG signifie qu’il est “Diplômé Par le Gouvernement”. Jusqu’en 2007, l’obtention du titre DPLG ainsi qu’une assurance professionnelle étaient obligatoires pour toutes personnes souhaitant exercer le métier d’architecte.

Désormais, l’équivalent de ce titre correspond à un Diplôme d’État d’architecte (DE) délivré après 5 années d’études au sein d’une École Nationales Supérieures d’Architecture (ENSA) accompagné d’une Habilitation à l’exercice de la Maîtrise d’Oeuvre en son nom propre (HMONP). Mais par abus de langage, il arrive encore de voir le terme de DPLG désigner des architectes diplômés et habilités par l’État. Cela concerne plus particulièrement les architectes qui ont reçu leur diplôme avant 2007, ce qui n’enlève rien à leurs compétences.

L’architecte DPLG ou DE dessine les plans du bâtiment à construire (maison neuve, local, immeuble, etc.) et de son environnement (parking, accès, espaces verts, etc.). Il est en général désigné comme maître d’oeuvre du chantier, même s’il partage parfois cette fonction avec des bureaux d’études techniques (BET). Son rôle est aussi d’assurer la faisabilité du projet en termes techniques mais également juridiques, notamment en tenant compte des règles d’urbanisme applicables dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Pourquoi passer par un architecte DPLG ou DE ?

Toute construction de maison individuelle égale ou supérieure à 150 M2 (habitable) et dont le permis de construire a été déposé après le 1er mars 2017 a l’obligation de recourir à un architecte DPLG ou DE. Le recours à un architecte professionnel habilité par l’État est également obligatoire pour les projets de construction appartenant à des personnes morales (entreprises, associations, groupements d’intérêt économique, etc.), quelle que soit la surface du projet.

L’architecte DPLG ou DE doit souscrire à une assurance de responsabilité civile professionnelle et être inscrit au tableau de l’Ordre des architectes. Cet organisme veille au bon respect des règles de la profession et peut être saisi par un particulier en cas de manquement aux règles déontologiques.

Enfin, il existe des situations de construction ou de rénovation où le recours à un architecte de l’Ordre National des Bâtiments de France est obligatoire. C’est le cas des projets qui se situent aux abords d’un monument historique, dans un site classé, sur un bâtiment inscrit au titre des monuments historiques ou encore dans le périmètre d’un site patrimonial remarquable.

Autres intérêts à faire appel à un architecte

Il n’est pas rare dans certains cas de faire appel à un architecte professionnel alors même que cela n’est pas une obligation. C’est le cas notamment lors des démarches administratives complexes que vous devez mener afin de constituer votre dossier de demande de permis de construire. L’architecte peut également être sollicité pour prendre en charge la maîtrise d’oeuvre de votre projet. Enfin, sa compétence peut être mise à votre service afin de vous accompagner dans l’étude et le suivi de votre projet de construction.

Ne pas faire appel à un architecte professionnel ?

À l’heure où nous constatons que la tendance du “faire soi-même” est quelque chose de durable dans nos sociétés, l’autoconstruction de maison individuelle a de quoi séduire les chefs de projet et bricoleurs avertis. Si la motivation économique semble être l’atout principal de ce choix, d’autres facteurs de l’autoconstruction ne sont pas à négliger. On pense tout particulièrement à la satisfaction personnelle d’avoir dessiné et construit sa maison soi-même, la rendant ainsi unique.

Mais concevoir sa maison tout seul comporte également plusieurs risques. D’abord, parce qu’il faut acquérir des compétences solides dans de nombreux et divers domaines comme la gestion énergétique, le calcul des masses, l’ingénierie des matériaux, l’électricité, les démarches administratives, etc. Ensuite, parce qu’on finit souvent par manque d’expérience à sous-estimer le temps et le budget nécessaire à un tel ouvrage. Enfin, ce choix vous prive de la garantie décennale qui est obligatoire lorsque vous faites appel à un professionnel.

IMPORTANT : en travaillant directement avec un construteur de maisons comme MAISONS BLANCHES vous n’avez pas besoin d’avoir un architecte externe, tout est centralisé au sein de la société de construction et intégré dans le prix de votre future maison ! C’est une belle économie pour le futur acquéreur, ainsi qu’une réduction de la durée de la construction d’une maison

Un architecte est-ce indispensable ?

faire accompagner par un architecte tout le long de votre projet, n’excluez cependant pas de faire appel à un professionnel de manière ponctuelle.

Sachez vous faire entourer pour combler vos points faibles. La construction d’une maison est un défi qu’il est difficile, voir impossible de réaliser seul aujourd’hui. Surtout si vous désirez un résultat à la hauteur de vos espérances. Il convient donc de déléguer certaines tâches ou de vérifier certaines dispositions avant de se lancer dans les étapes suivantes. Le temps et l’argent consacrés à ces actions vous permettront, sans nul doute, d’éviter des erreurs qui peuvent s’avérer extrêmement pénalisantes en termes de délais et de budget.

Financement

Découvrez comment financer votre projet, et simulez votre PTZ !

Recrutement

Maisons Blanches Recrute ! Contactez-nous pour plus d’informations

Aller à la barre d’outils