Menu

Le compromis de vente chez le notaire

Vendre ou acheter un logement implique la signature d’un compromis de vente chez le notaire. Cette démarche obligatoire est entamée dans le but de fixer un accord entre les parties concernées. Cet article récapitule les points essentiels des différentes clauses qui le constituent afin de vous permettre de préparer au mieux ce moment important d’une transaction.

Qu’est-ce que le compromis de vente ?

Cette étape de la vente ou de l’achat immobilier dans le neuf peut être considérée comme le premier acte engageant l’acheteur et le vendeur.

Le compromis de vente offre un statut d’avant-contrat : il s’agit d’un document préparant à la signature de l’acte final. Prendre rendez-vous avec un notaire à Paris par exemple permet de formaliser cette démarche. Cet avant-contrat témoigne aussi bien du désir d’achat du demandeur que de la volonté du propriétaire de céder son bien dans les conditions établies, le notaire jouant le rôle d’un témoin officiel.

L’accord stipulant ces conditions permet de mettre en place un contrat liant les concernés, le compromis de vente assumant ainsi le rôle de contrat de vente provisoire. Si aucune loi n’oblige les deux parties à s’adjoindre les services d’un notaire, ce recours reste fortement recommandé. La prestation est gratuite, et permet de donner une véritable valeur juridique à la démarche.

Une démarche pour recenser les documents à annexer

L’établissement d’un compromis de vente permet de constater la présence des documents indispensables à l’avant-contrat. Selon le type de bien à vendre, la liste de ces documents à fournir sera plus ou moins longue. Copropriétés neuves, maison individuelle à construire ou à rénover, appartement neuf, etc., les documents à présenter au notaire devront fournir des informations pertinentes qui nécessitent d’être connues du futur acheteur.

compromis chez le notaireComment définir les termes du compromis de vente ?

Avant de faire appel au notaire, les termes du compromis de vente peuvent être discutés entre les concernés ou négociés par des professionnels. Votre constructeur de maison Var peut vous assister dans cette démarche. Il est généralement recommandé que le constructeur choisi soit celui ayant permis de conclure la vente. L’agent immobilier assume la fonction d’un intermédiaire impartial : il saura aussi bien veiller aux intérêts de l’acheteur qu’à ceux du vendeur.

Les termes du compromis de vente chez le notaire incluent les conditions de rétractation et de dédommagement. Pour chaque partie, ce document permet d’ajuster les détails particuliers de l’accord.

Quelles clauses intégrer au compromis de vente ?

Si intégrer des clauses particulières au compromis de vente n’est pas indispensable, il peut être nécessaire de rappeler les conditions acceptées par les deux parties. Les clauses suspensives figurent parmi les éléments non-obligatoires dont l’intégration est recommandée, et dans ce cas précis, elles sont énumérées pour protéger l’acheteur.

Elles prévoient aussi les cas pouvant justifier une annulation lorsque des imprévus sont constatés. Ces clauses de suspension concernent généralement :

Parmi les éléments négociables dans cette promesse de vente, doivent être cités : le droit de rétractation, soutenu par une date butoir, ou la répartition des charges pour certains types de propriétés.

Financement

Découvrez comment financer votre projet, et simulez votre PTZ !

Recrutement

Maisons Blanches Recrute ! Contactez-nous pour plus d’informations

Aller à la barre d’outils