Menu

Match des matériaux de construction, béton cellulaire vs brique monomur vs parpaing

Avant l’apparition de la RT 2005, donc l’usage des rupteurs de ponts thermique, faire la comparaison entre un mur de parpaing et une isolation intérieure avec d’autres systèmes d’isolation répartis tels que la brique à joints mince (monomur) et le béton cellulaire (thermopierre).

Les résultats selon des critères  bien définis

Le béton cellulaire tout comme le brique monomur et le parpaing sont similaires concernant la limitation des pertes de chaleur. Ces trois éléments sont aussi à égalité lorsqu’on parle de longévité. Ainsi, c’est parce que l’isolant laine de bois dispose d’une certaine stabilité, ne se tasse pas et ne craint ni les rongeurs ni les termites. Ces trois matériaux sont aussi pareils en termes de capacité thermique en offrant des performances d’exception notamment le béton cellulaire.

Pour mesurer la capacité de ces 3 éléments à amortir les fortes variations de température extérieures, ce comparatif s’est aussi servi de la norme ISO 13786 sur une période de 24h. Suite aux tests, on a conclut que les trois matériaux ont des excellentes valeurs de déphasage. Concernant la solution parpaing + contre-cloison, l’isolant laine de bois accorde l’obtention de telle valeur. Le déphasage est d’environ 9h30 avec une solution sur une laine minérale de 70kg/m3.

L’énergie nécessaire pour la fabrication des matériaux de construction est d’une importance capitale dans le cadre d’une stratégie environnementale et de la mise en place d’une maison à basse consommation énergétique. Là, le parpaing remporte le point car la cuisson  nécessaire pendant la fabrication de la brique est désavantageuse pour cette dernière. L’utilisation combinée du parpaing et de la laine de bois, des matériaux  à basse consommation d’énergie, est une solution gagnante. Ainsi, le monomur de terre cuite n’est pas vraiment écologique que dans sa version alternative comme la brique de pierre ponce par exemple.

Même dans la meilleure des configurations comme le cas d’un isolant avec un freine vapeur Sd=10m et non pare-vapeur, la solution d’isolation par l’intérieur demeure désavantageuse face aux solutions d’isolation répartie.

Le verdict : qui des trois éléments de construction remporte le match ?

Le béton cellulaire autant que la brique monomur et le parpaing sont des éléments de construction haut de gamme. Opter pour l’un d’entre ces matériaux doit se faire selon les avis de professionnels mais aussi des prix pratiqués sur chaque élément, dans votre région. Toutefois, suite au comparatif réalisé on a pu faire un classement hors zone sismique suivant :

Présentant des performances homogènes, le béton cellulaire se pose facilement et présente un niveau de durabilité dans le temps, très élevée, un atout de taille qui fait la joie du constructeur de maisons en béton cellulaire. On confère une isolation parfaite au thermopierre qui assure bien aussi un déphasage optimisé tout en apportant une inertie satisfaisante et nécessitant une énergie grise bien maitrisée. De nouveaux éléments assurent le traitement efficace des ponts thermiques. Cette solution est ainsi, devenue compatible avec le label BBC (bâtiment basse consommation) ou maison passive. Cela est aussi due à l’arrive de nouveaux blocs de 50 cm de profondeur sur le marché.

gamme de parpaingsAu grand faveur d’ecocem, le parpaing fait des prouesses étant associé aux meilleures techniques de rupteurs de ponts thermiques et à aux plaques de plâtre traditionnelles. Pour ce fabricant de ciment, cet élément présente en effet, une énergie grise relativement faible, un déphasage d’exception et une bonne inertie assurée par la contre-cloison. Bien que compensé par la propriété de la brique à réguler, cette solution a un petit point faible concernant la résistance à la diffusion de vapeur d’eau.

brique monomurSi les qualités intrinsèques de la brique monumur lui a valu la place du leader des salons des constructions écologiques (voir notre article sur les matériaux écologiques), il faut vérifier cette affirmation sur le chantier. Avec une énergie grise la plus élevée du comparatif, cet élément se trouve derrière ces deux concurrents en termes de performance. En guise d’alternative plus avantageuse, il faut opter pour une brique isolante de 20 cm avec complémentation d’isolation par l’intérieur et brique plâtrière.

Pour plus de renseignements sur ces produits rendez vous dans le magasin spécialisé en batiment à proximité de chez vous ou appelez MAISONS BLANCHES pour un devis de maison en béton céllulaire

 

Financement

Découvrez comment financer votre projet, et simulez votre PTZ !

Recrutement

Maisons Blanches Recrute ! Contactez-nous pour plus d’informations