Menu

Comment choisir son terrain ?

Avant de commencer à rechercher votre terrain, il est important de déterminer vos critères de construction, car ce sont eux qui détermineront en partie votre choix : maison à étages ou de plain pied, maison, baie vitrée importante, garage accolé, un seul corps de bâtiment ou plusieurs accolés, tous ces critères ont une influence sur le choix du terrain afin que la construction s’intègre au mieux.  Le mode de vie joue un rôle, et notamment la proximité des écoles, des commodités ou des transports. Il faut enfin prendre en compte certains paramètres, dont ceux qui sont liés à la viabilisation particulièrement pour l’évacuation des eaux usées, de l’électricité, le téléphone, le gaz, l’eau et l’accès. Il faut également faire attention aux sources éventuelles de bruit qui pourraient vous gâcher la vie. Soyez vigilant par rapport à la pollution du terrain, la proximité de bâtiments historiques ou la démolition de bâtiments existants, etc

La nature du terrain détermine les techniques de construction, par exemple un terrain qui se gorge d’eau à certaines saisons obligera à créer un vide sanitaire pour éviter les infiltrations et remontées humides. Si le terrain est sensible au gel, il faudra peut-être rigidifier fortement les fondations et la maison. Dans le cas d’un terrain souple, il faudra renforcer l’encadrement des baies vitrées ou autres ouvertures afin qu’elles fonctionnent bien. Si une nappe phréatique est présente, celle-ci devra être suffisamment profonde si vous souhaitez faire un sous-sol enterré. Un terrain pollué sera dépollué, pensez aux frais supplémentaires engendrés par cette dépollution.

Pour faire le bon choix, observez bien la physionomie du terrain, un terrain plat dans un village ou une ville avec des constructions qui paraissent en bon état autour sont rassurants, il semble indiquer que c’est un terrain sain ne présentant aucune difficulté pour être construit. Le terrain en pente sera retenu en amont par un mur de la maison ou un muret indépendant. Si la surface est peu perméable, les eaux de pluie seront retenues en amont de la pente. Si le terrain que vous allez voir est en pente et que les arbres sont inclinés, attention, c’est un signe de glissement de terrain récent et vous devrez alors en tenir compte dans votre projet de construction. Un terrain avec des bosses et des trous signifie qu’il a certainement été l’objet de remaniements et qu’il est sans doute moins compact, les fondations seront donc réalisées en tenant compte de ce paramètre. Si vous devez déboiser un terrain en zone humide, vous pouvez assister à une montée de la nappe d’eau.

Pour vous protéger de tout problème éventuel, quelques réflexes peuvent être les bienvenus avant d’acheter. Rendez-vous à la mairie afin de puiser les informations principales sur le terrain comme les risques éventuels d’inondation, de tremblement de terre, de marnières, de carrières, de sécheresse et la présence d’un site archéologique. Le personnel pourra vous orienter vers les bonnes administrations. Il est également recommandé de poser des questions au vendeur, il sait généralement quels risques affectent le terrain et il devrait connaitre les constructions qui peuvent y être adaptées. Il est bien de savoir quels étaient son usage et son histoire. Le recours au bureau d’études est une solution qui finira d’effacer les doutes éventuels. De plus, ce dernier pourra chiffrer les travaux nécessaires pour s’adapter au terrain.

Financement

Découvrez comment financer votre projet, et simulez votre PTZ !

Recrutement

Maisons Blanches Recrute ! Contactez-nous pour plus d’informations