Menu

Batiment : une charte contre les accidents de chantier

25733338Face à un nombre d’irrégularités trop important sur les chantiers de construction de maisons individuelles dans le Var, les acteurs du secteur ont signé ce vendredi un code de bonne conduite

L’initiative est inédite : une charte départementale associant l’inspection du travail et des organismes de prévention aux constructeurs de maisons a été signée hier à Toulon. Une réponse à un nombre trop important d’irrégularités constatées sur les chantiers varois.

Or, ces « manquements aux règles de sécurité » ne sont pas sans conséquences.

Chantiers bloqués, clients non satisfaits

« Dans le département, le BTP occupe 10 % des salariés mais représente 18 % des accidents du travail avec arrêt, le taux de fréquence varois est supérieur à l’indice national », résume Roland Serre, adjoint au responsable de l’unité varoise de la Direccte*.

L’autre effet se mesure dans le volume des PV dressés par l’inspection du travail – qui sont autant de constats d’échec, selon Hervé Belmont, responsable de la Direccte dans le Var.

« Un très grand nombre de décisions d’arrêt de chantier ont été prises », poursuit Roland Serre. « La plus grande partie de ces décisions demeure maintenue car les entreprises concernées ne disposent pas des moyens nécessaires, ni des compétences pour procéder à la mise en conformité. »

Un blocage source de « tensions » entre les constructeurs et leurs clients.

Un premier bilan dans six mois

De quoi convaincre les professionnels du secteur de s’asseoir autour d’une table de négociations, il y a environ un an. « Le dialogue a été très franc, parfois très direct », a commenté Roland Serre, saluant « les efforts entrepris par chacun ».

La « Charte départementale pour la prévention des accidents de travail et l’amélioration des conditions de travail sur les chantiers des constructeurs de maisons individuelles » a donc été signée ce vendredi dans les locaux de la Direccte à Toulon.

Les professionnels** s’engagent sur une série d’objectifs en terme de prévention et de formation, en définissant des « axes de progrès », notamment vis-à-vis de la lutte contre les risques de chute et ceux liés à la manutention.

La charte plaide aussi pour une moralisation des pratiques pour limiter la sous-traitance en cascade, susceptible de pousser les entrepreneurs en bout de chaîne à la faute (travail au noir, sécurité, etc.).

De leurs côtés les organismes de prévention*** proposent, entre autres, d’accompagner les entreprises : conseil, information, demandes de subventions, etc.

Pour que cette charte dépasse le stade des « bonnes intentions », les signataires se sont donné rendez-vous à la fin de l’année pour dresser un premier bilan.


*Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi
**L’Union des maisons françaises (UMF), Maisons blanches, Maisons du Midi, la Fédération du BTP du Var.
***La Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB), l’Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP), la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) du Sud-Est et la Direccte (unité territoriale du Var).

 

Source

Financement

Découvrez comment financer votre projet, et simulez votre PTZ !

Recrutement

Maisons Blanches Recrute ! Contactez-nous pour plus d’informations